Digmasbord vous présente les Huîtres d’Arcachon !

 

Nous sortons un peu de Bordeaux pour nous diriger vers l’océan, le sable et le soleil, où vous allez découvrir l’histoire des huîtres d’Arcachon. Digmasbord vous propose un petit voyage culinaire, à 70km de Bordeaux. C’est ici que se sont implantés de nombreux ports ostréicoles accompagnés de cabanes colorées. Outre le vin, le département réjouit les papilles en proposant ses célèbres huîtres aux locaux ainsi qu’aux visiteurs, de plus en plus nombreux arrivés les beaux jours.

L’histoire des Huîtres Arcachonnaises


L’activité économique de la ville d’Arcachon est principalement le tourisme, mais l’ostréiculture se place juste après. Le bassin d’Arcachon et le Cap Ferret sont l’un des plus grands centres ostréicoles de France. C’est ici qu’on y élève l’huître creuse.Il faut remonter à l’époque des Gallo-Romains pour découvrir les premières huîtres sauvages. A cette époque, on y trouvait des huîtres plates. Il faudra attendre 1849 pour découvrir les premiers parcs ostréicoles de France. Quelques années plus tard, l’apparition des huîtres creuses, appelées “Portugaise”, a envahi le bassin. C’est en 1868 qu’un navire chargé d’huîtres creuses portugaise décida de s’abriter dans l’estuaire de la Gironde afin d’éviter une violente tempête. Les huîtres deviennent alors trop détériorées et furent jeter par-dessus bord. Suite à une forte prolifération, les portugaises se sont fixées et reproduisent sur l’ensemble du littoral jusqu’au bassin d’Arcachon. Mais cette variété d’huîtres ne vécut que deux ans, puis disparut totalement du territoir, amenant une crise phénoménal. Afin d’éviter une faillite ostréicole, la population décida d’importer en masse une variété d’huîtres venant tout droit du Japon : la Crassostrea gigas.

Où déguster des huîtres sur le bassin d’Arcachon ?


Vous souhaitez offrir à vos papilles la meilleure dégustation d’huîtres ? Digmasbord vous présente quelques adresses incontournables ! Chez Boulan est une petite cabane équipée d’un joli jardin-terrasse avec vue sur la lagune du Mimbeau. Ici, vous pourrez déguster une assiette de 12 huîtres pour 18 euros. Si vous souhaitez avoir une vue magnifique du port ostréicole de Larros, nous vous conseillons d’aller faire un tour chez Le Routioutiou où vous serez accueilli par les meilleures huîtres du coin accompagnées d’un petit verre de Tariquet.

Les ports ostréicoles du bassin d’Arcachon

C’est au sud du bassin que se trouvent les principaux ports ostréicoles du bassin. Situé entre La Teste et Gujan-Mestras, on rencontre au total une dizaine de ports dans le sud dont parmi eux Guja, La Teste, La Molle, Meyran, Rocher et Le Barbotière. Au Nord du bassin, où l’activité est moindre, se trouve le port d’Andernos-les-Bains, Cassy et Audenge. Le Cap-Ferret est également un endroit riche avec de petits ports de travail s’intégrant le long du rivage. Aujourd’hui, l’ostréiculute d’Arcachon regroupe plus de 300 entreprises pour 780 hectares de parcs. En outre la notoriété gastrnomomique et touristique, cette activité assure de nombreux emplois sur le bassin d’Arcachon est aux alentour. La production d’huître arcachonnaise varie selon les années, mais oscille entre 8 000 et 10 000 tonnes/ans. Commercialisées à la douzaine ou en bourriches de 4 douzaines, les huîtres sont souvent appréciées en période de Noël.

Huîtres
5 (100%) 1 vote